Vendredi 9 mars à Drouot, la maison de ventes Magnin Wedry dispersait la collection de Claude et Danielle Renner. 

Constituée pendant 40 ans par un couple de collectionneurs passionnés et éclairés, cette collection témoignait de l’évolution de la médecine du XVIIe au début du XXe siècle, regroupant aussi bien des objets médicaux tels que des coffrets chirurgicaux ou le premier stéthoscope de Laennec que des pots à pharmacie, des étains ou encore différents objets pour les soins aux malades. De nombreux collectionneurs et institutions français et internationaux étaient présents aussi bien en salle, au téléphone que sur le live. 

Produit global vendu : 286 738 € frais compris

18 270 € frais compris 
SICILE, Palerme, par Andrea Pantaleo 

Deux vases ovoïdes en majolique à décor polychrome, sur l’un d’une figure de saint Matthieu et sur l’autre d’une figure de saint Jacques le mineur dans un large médaillon ovale sur fond a quartieri orné de trophées, rinceaux feuillagés et entrelacs. L’un portant le patronyme Andreas Pantaleo. 
Les deux vases datés 1613. 
Atelier des frères Lazzaro, par Andrea Pantaleo XVIIe siècle, datés 1613. 
Hauteur : 39 cm 
Andrea Pantaleo, originaire de Montreale est mentionné à Palerme en 1582. Quelques rares vases de pharmacie sont signés et datés à partir de 1601 jusqu’en 1620. Un albarello signé andira pant et daté 1601 est conservé dans une collection privée de Palerme. Deux vases de la même forme que les nôtres, signés Andreas se Panteleo pingit a. di 1611 sont conservés dans la collection Scorsone et au musée della fondation Mormina à Palerme.
Lot 15

13 800 € frais compris
NEVERS 

Rare plat à barbe en faïence à décor polychrome titré Arlequin hydropique comédie représentant un médecin assis auscultant Arlequin, un assistant à l’arrière tenant une seringue devant des pots d’apothicairerie et mortier posés sur des étagères. La scène est encadrée d’un dialogue entre le médecin et le malade et porte également l’inscription faitte à Nevers le 23 juillet 1789. Bordure de rinceaux feuillagés sur fond jaune. 
XVIIIe siècle, daté 1789. 
Diamètre : 38 cm 
Lot 34

12 600 € frais compris 
ANVERS, attribué à 

Albarello cylindrique légèrement cintré à décor bleu, vert et orangé de sphères stylisées et feuillage. 
XVIIe siècle.
Hauteur : 27 cm 
Lot 22

8 820 € frais compris 
SYRIE 

Grand albarello cintré en céramique siliceuse à décor en bleu et noir de frise de rinceaux feuillagés, motifs géométriques et inscriptions stylisées sur l’épaulement. 
XIVe siècle. 
Hauteur : 31 cm 
Lot 1

7 560 € frais compris 
Chirurgie - Gynécologique 

Nécessaire opératoire du Docteur RICORD à trois plateaux et feutrine verte comprenant de nombreux instruments en ivoire, cuivre et ébène. 
France, Charrière Paris fabricant, signée sur la serrure. 
XIXe siècle 
9 x32 x 19 cm 
Docteur Ricord Baltimore (1800-Paris,1889). Médecin français et chirurgien. Il exerça à l’hôtel-Dieu, La Salpêtrière et Cochin. Il fut le médecin du Prince Napoléon et le chirurgien-conseil auprès de Napoléon III. Le chancre de Ricord ou lésion de la syphilis. Il travailla sur les maladies vénériennes en créant une clinique spéciale. Il décrivit les trois stades de la syphilis, puis le traitement approprié, il obtint une réputation mondiale.
Lot 362

7 180 € frais compris 
Trépanation 

Coffret carré en chagrin noir orné d’une anse en laiton avec tous ses instruments. 
Intérieur en velours et dorures. 
XVIIIe siècle.
Lot 375

7 050 € frais compris
Pharmacie de voyage
avec ses flacons, thériaques et sa petite balance. En noyer décoré de ferrures et sa clef. 
Allemagne, XVIIIe siècle.
Lot 251

6 300 € frais compris 
Trépanation 

Coffret rectangulaire en chagrin noir et intérieur feutrine rouge comprenant ses instruments en acier et un trépan signé Lichtenberger avec manche incrusté de nacre. Poignets, angles, fermoir et serrure en laiton. Complète. 
Fin du XVIII - Début du XIXe siècle. 
Lot 356

6 930 € frais compris 
Trépanation 

Petit nécessaire à trépanation dans un coffret en maroquin rouge doré aux fers. XVIIIe siècle. 
5 x26,5 x 10,5 cm
Lot 344

6 060 € frais compris 
Râpe à tabac en buis
, à décor finement sculpté sur les deux faces. Au couvercle, rinceaux et fleurettes, deux écussons d’armoiries couronnés : Bourbon-Condé, tenants deux lions, et de Sibour de Soleux. Au revers, coquilles, palmes, chérubins, fleurs, deux personnages en prière ; à la partie inférieure, armoiries couronnées représentant un renard sortant d’un puits*; en partie supérieure, les armes de France avec l’ordre du St Esprit présenté par un chérubin, surmontées du portrait du roi couronné par deux anges. 
*Peut-être Voskuyl, Hollande ? 
Longueur :18,5 cm
Lot 156

3 780 € frais compris 
Stéthoscope de LAENNEC
, modèle à tenon à vis. Noyer, tube en laiton, étiquette en papier stéthoscope de Laennec venant du docteur Gilopieu. Circa.1819. 
Longueur totale : 32,5 cm - Diamètre : 3,5 cm 
René Laennec (1781–1826) médecin, savant et professeur. « Passant sous les guichets du Louvre, des enfants jouaient parmi les décombres avec une poutre. Avec la pointe d’une aiguille, l’un grattait à son extrémité tandis qu’à l’autre extrémité, l’oreille collée à la poutre l’enfant entend des sons. Chacun veut entendre et rit de la découverte. Laennec s’arrête devant les enfants qui venaient de lui révéler la réponse à son problème. Il rentre et lors d’une visite chez un malade, il va rouler24 feuilles de papier en forme de cylindre, une extrémité contre le patient, l’autre contre l’oreille de Laennec. Il entend le double bruit : coeuret respiration. Le stéthoscope et l’auscultation étaient inventés.
Lot 283